Nous vous présentons ici quelques courriers ayant réellement voyagé avec de fort beaux affranchissements mais qui ne correspondent en rien au tarif en vigueur  
  Rappelons que l'utilisation de ces anciens timbres reste parfaitement légal mais les expéditeurs se sont sans doute amusée à confondre anciens francs et nouveaux francs.  
  On aurait pu penser que la Poste n'a pas cherché à recouvrer la taxe, mais il semble que ces enveloppes n'ont même pas été rejetées par la machine à oblitérer. De là en en déduire, par un mauvais jeu de mots, que cela est passé comme une lettre à la poste, le pas peut être facilement franchi.  
  La cote de ces timbres n'étant pas très éloignée de leur valeur faciale, notre expéditeur a peut-être trouvé là un bon moyen mais pas très honnête d'écouler ses dépareillés. A utiliser avec beaucoup de modération, le montant de la taxe étant payé en final par le destinataire !  

 

Retour à Les surprises de nos courriers